Agonies: Alexandre le Grand est corrigé

Dorothée, ma fidèle correctrice, a terminé la relecture de Agonies: Alexandre le Grand voilà quelques semaines. J’ai passé ce laps de temps à les retranscrire dans mon fichier électronique, puis j’ai relu le roman encore une fois afin d’effectuer les dernières retouches.

Je vais maintenant envoyer le manuscrit à quelques éditeurs. Il faudra compter plusieurs mois avant de recevoir leurs réponses. En attendant, je vais donc vous en proposer un nombre limité. Je pense en commander une dizaine auprès de mon imprimeur habituel. Si mon roman vous intéresse, n’hésitez pas à m’écrire par le moyen qui vous conviendra, comme le formulaire de contact ou le bouton Whatsapp de ce site.

Agonies: Alexandre le Grand est corrigé

Février 2019: Alexandre et Socrate

Nous sommes déjà en février 2019. Même en montagne, la nature commence à se réveiller après quelques mois d’hiver et le soleil brille déjà haut. J’ai achevé la rédaction de Agonies: Alexandre le Grand. J’ai également procédé à de nombreuses relectures. Cela m’a permis d’ajouter quelques scènes secondaires et d’alléger le style. Je laisse pour l’instant reposer le texte et le reprendrai un peu plus tard, avec un regard neuf.

J’ai aussi entamé mon prochain roman, Agonies: Socrate. La première phase a consisté à lire divers ouvrages sur le philosophe; certains écrits antiques de Platon, de Xénophon et de Diogène Laërce. J’ai également tenté de percer la réalité historique de Socrate. Comme il n’écrivait rien, nous le connaissons qu’à travers les œuvres d’autres philosophes. Mais ceux-ci le présentent de manières diverses et même contradictoires, ce qui permet de considérer qu’ils ont utilisé le personnage de Socrate pour défendre leurs thèses.

En outre, je me suis intéressé à la philosophie cynique. Mon idée est de mettre en scène Socrate, accompagné d’Antisthène, le père de cette philosophie. Les caractéristiques de ce courant de pensée (notamment son anticonformisme) me serviront à teinter le roman d’humour, voire de burlesque.

L’étape suivante a consisté à produire un plan et à réfléchir aux protagonistes. J’ai commencé la rédaction du récit il y a quelques jours. Cette étape prendra plusieurs semaines. Je continuerai donc à vous tenir au courant de l’avancement.

Février 2019: Alexandre et Socrate
L’école d’Athènes – Raphaël

Couverture du roman Le taureau d’argent

Alors que ma correctrice se trouve sous pression pour arriver à la fin de sa tâche dans les délais impartis, j’ai travaillé sur la première de couverture du roman Le taureau d’argent. Celle-ci garde la ligne adoptée pour les ouvrages précédents. Le nom de l’auteur est écrit en gris au sommet de la page, vient ensuite le titre en gros caractères, puis le registre littéraire. Une large part de la couverture est consacrée à l’image.

J’ai hésité entre diverses illustrations. J’imaginais peut-être des ruines encadrées de montagnes. J’envisageais également une photo de taureau blanc ou une sculpture qui représenterait cet animal. Finalement, j’ai opté pour celle que vous voyez. Elle a un fort lien avec l’histoire racontée dans Le taureau d’argent. Je ne vous en dévoilerai donc pas plus sur sa signification. Sachez cependant pour l’anecdote qu’il s’agit d’une œuvre antique, exposée au British Museum à Londres. D’autre part, la photo se trouve dans le domaine publique, donc libre de droits.

Vous pourrez passer commande de mon roman, si tout se passe bien, avant Noël.

Couverture du roman Le taureau d'argent