Février 2019: Alexandre et Socrate

Nous sommes déjà en février 2019. Même en montagne, la nature commence à se réveiller après quelques mois d’hiver et le soleil brille déjà haut. J’ai achevé la rédaction de Agonies: Alexandre le Grand. J’ai également procédé à de nombreuses relectures. Cela m’a permis d’ajouter quelques scènes secondaires et d’alléger le style. Je laisse pour l’instant reposer le texte et le reprendrai un peu plus tard, avec un regard neuf.

J’ai aussi entamé mon prochain roman, Agonies: Socrate. La première phase a consisté à lire divers ouvrages sur le philosophe; certains écrits antiques de Platon, de Xénophon et de Diogène Laërce. J’ai également tenté de percer la réalité historique de Socrate. Comme il n’écrivait rien, nous le connaissons qu’à travers les œuvres d’autres philosophes. Mais ceux-ci le présentent de manières diverses et même contradictoires, ce qui permet de considérer qu’ils ont utilisé le personnage de Socrate pour défendre leurs thèses.

En outre, je me suis intéressé à la philosophie cynique. Mon idée est de mettre en scène Socrate, accompagné d’Antisthène, le père de cette philosophie. Les caractéristiques de ce courant de pensée (notamment son anticonformisme) me serviront à teinter le roman d’humour, voire de burlesque.

L’étape suivante a consisté à produire un plan et à réfléchir aux protagonistes. J’ai commencé la rédaction du récit il y a quelques jours. Cette étape prendra plusieurs semaines. Je continuerai donc à vous tenir au courant de l’avancement.

Février 2019: Alexandre et Socrate
L’école d’Athènes – Raphaël