Rainer Maria Rilke, le symbolisme germanique

Rainer Maria Rilke, poète de langue allemande, est né à Prague en 1875, alors en Autriche-Hongrie. En 1920, il a déjà visité Sion et Sierre. En 1921, avec sa compagne, il descend à l’Hôtel Bellevue à Sierre. Puis, il se met à chercher une demeure dans la région. Bien vite, il découvre le château de Muzot, situé entre Veyras et Miège, où il emménage grâce au soutien d’un mécène.

Il y achève alors Les élégies de Duino et y écrit Les sonnets à Orphée, ses œuvres majeures.

Puis, quelques années plus tard, il rédigera encore, en français cette fois, Les quatrains valaisans et Vergers.

Il décèdera d’une leucémie à Glion, près de Montreux, en 1926 et sera inhumé à Rarogne, dans le Haut-Valais, où sa tombe est toujours fleurie.

Crédit photo: By Nouchka (Own work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Source: