Recherche correcteur-trice

Deux manuscrits sont maintenant dans mes tiroirs, en attente de correction. Ma fidèle correctrice s’occupera de l’un d’eux. Par contre, elle n’aura pas le temps de corriger le second. Aussi, je cherche une bonne âme qui pourrait s’en occuper.

Il faudrait bien sûr qu’elle trouve un intérêt à ce travail, l’habitude de lire, des connaissances de grammaire et une certaine sensibilité au style. La plupart des fautes d’orthographe sont déjà corrigées. Le roman fait environ cent cinquante pages et parle des derniers jours de la vie du philosophe Socrate. Pour plus de détails, vous pouvez vous référer à mon article précédent et à la page Web concernant le roman.

Recherche correcteur-trice

Alexandre, Socrate et… un essai

Depuis mon dernier article, datant du mois d’avril, j’ai consacré mon temps d’écriture à la rédaction du roman Agonies: Socrate. J’ai achevé cette phase en milieu de semaine passée. L’ouvrage se compose de trois parties:

  1. Socrate, malgré sa condamnation à mort, se promène dans la cité d’Athènes avec son disciple Antisthène, le père de la philosophie cynique. Ils mettent à l’épreuve les opinons des habitants, comme la toujours fait Socrate.
  2. La pythie de Delphes avait proclamé Socrate le plus sage de tous les hommes, malgré ou plutôt parce qu’il déclarait savoir qu’il ne savait rien. Il pense qu’en interrogeant les dieux, il pourra enfin acquérir des certitudes.
  3. Lorsqu’il se trouve parmi les dieux, Hermès qui l’accompagne, apprend que Gygès, l’un des Hécatonchires qui surveille Le Tartare, a disparu. Le dieu et le philosophe se lancent donc dans une enquête qui les feront croiser divers dieux, lieux et créatures mythologiques.

J’ai maintenant repris mon roman précédent Agonies: Alexandre, que je vais relire et corriger encore avant de le transmettre à ma fidèle correctrice.

Je suis également en train de songer à mon prochain ouvrage. Je pense avoir trouvé une idée intéressante, qui est en cours de développement. Elle fera l’objet d’un nouvel essai, si je décide de concrétiser le projet.

Alexandre, Socrate et... un essai

Le taureau d’argent est là!

Me voilà arrivé au bout du projet Le taureau d’argent! Il avait commencé il y a une année et demie. J’avais passé quelques heures à mon bureau à rechercher une idée inspirante. Un long travail de documentation avait suivi. J’avais commencé par visiter les diverses ruines de Martigny, épicentre de l’intrigue. Parmi celles-ci, la fondation Pierre Gianadda m’avait permis de pénétrer dans le Mithraeum et présenté les objets qui y avaient été découverts. J’avais ensuite lu plusieurs ouvrages, dont Vallis Poenina sur les découvertes archéologiques concernant le Valais romain, tout en créant, puis peaufinant l’intrigue. Vinrent alors la rédaction, puis les longues relectures par ma fidèle correctrice (que je remercie encore) et moi-même.

J’ai reçu ce matin même une première série d’exemplaires imprimés, tout chaud sorti des presses. Alors, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, passez commande dès maintenant!

Le taureau d'argent est là!

Progrès de mes futurs livres en juillet 2017

Comme je vous avais dit précédemment, j’ai entamé il y a quelques mois la rédaction d’un nouveau recueil de nouvelles. La troisième histoire est en cours d’écriture. Cependant, j’ai passé pas mal de temps à me documenter et à peaufiner l’intrigue, si bien qu’elle va peut-être aboutir à un roman, qui serait publié à part.

Comme je l’avais mentionné dans un article récent, il aura pour théâtre la région de Martigny au IIIe siècle de notre ère, donc sous domination romaine. Ce sera un mélange de roman historique et de récit fantastique.

D’autre part, certains connaissent mon intérêt pour la philosophie. Durant mes lectures, j’ai eu une soudaine inspiration, qui pourrait aboutir à un autre ouvrage. Ce serait une sorte de guide philosophique utile lors de remise en question personnelle. À partir de quelques citations de philosophes, je donnerais au lecteur ma vision de la vie. Vous rencontrerez probablement Héraclite, Épicure, Épictète, La Boétie, Nietzsche, Victor Hugo et Albert Camus.

Progrès de mes futurs livres en juillet 2017