Orban, N’oublie pas d’être heureuse

Orban, N'oublie pas d'être heureuse

Ma mère disait: “N’oublie pas ton chapeau.” Mon père disait: “N’oublie pas d’être heureuse.”

Comme s’ils pressentaient à quels dangers je pourrais m’exposer…

Dans ce roman teinté d’humour et de mélancolie, Christine Orban touche à l’essentiel de toute vie.